PIPI CACA

Désolée, j’espère que vous ne lisez pas ce poste en mangeant – quoi que… tout ce recycle!

27 litres d’eau, c’est à dire 20% de notre consommation globale quotidienne utilise en moyenne chacun d’entre nous en actionnant la chasse. De l’eau potable en plus! 59% des cours d’eau en France sont pollués, la sécheresse frappe de plus en plus fort et de plus en plus souvent… ceci a commencé à turlupiner deux jeunes montpelliérains, Benjamin et Bernard, son ami d’enfance. Ils ont donc imaginé un système circulaire et anti-gaspillage et créé la SCOP Ecosec qui rassemble aujourd’hui 5 jeunes gens motivés.

« Nous sommes partis du principe que la sciure ne marcherait pas en ville. Il fallait proposer un système simple et sans contrainte pour l’utilisateur », explique Charles, membre de la scop. Dans leurs toilettes : rien ne change donc. On entre, on officie, on « tire la chasse », sans eau, en appuyant sur une pédale qui anime un tapis roulant. Incliné celui-ci sépare l’urine (qui descend) du reste (qui monte).

Ces deux éléments sont ensuite récupérés pour être transformés en composte. L’urine par exemple qui contient du phosphate et de l’azote représente un nutriment précieux pour la croissance des végétaux. Au lieu de produire donc de l’engrais à partir de matières extraites du sol (dont le phosphate qui n’est pas renouvelable) dans des pays lointaines et ensuite l’acheminer jusqu’à nos campagnes, on peut en produire tous les jours nous mêmes tout naturellement! La valeur des urines français représente l’équivalent de 70 million d’euros par an dépensés pour acheter des engrais « industriels ».

Ecosec propose donc des toilettes publics, joliment conçues, équipées de panneaux solaires pour être autonomes et facilement démontables. Pour l’entretien la SCOP cherche la collaboration avec des associations qui s’occupent de personnes en réinsertion dont le boulot consistera à veiller au bon fonctionnement des cabines et à sensibiliser le public. Les WC,  faciles à utiliser de façon pérenne en ville sont aussi parfaitement adaptés pour des festivals, événements, paillotes éphémères etc. Ils faisaient évidemment aussi partie de la COP21!

ecosec2

Pas de gaspillage d’eau, être autosuffisant en énergie, retourner les nutriments à la terre – difficile d’être plus complet. Bravo, les jeunes!!

4 réflexions sur “PIPI CACA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s