BALAYER DEVANT SA PORTE

Avant de critiquer les autres, dit le proverbe, commençons par balayer devant notre propre porte.

Quelle autre citation pourrait s’appliquer mieux sur les questions liées à l’environnement? Il est « facile » de demander aux industries de baisser leurs émissions et de prendre sa voiture pour aller chercher son pain. Il est « facile » de protester contre les incinérateurs et de continuer à acheter les produits sur-emballés et de ne faire pas beaucoup d’effort pour trier. La liste des petits gestes quotidiens est immense, chacun peut faire sa part de colibri et alors les choses commenceront à changer!

Est-ce que le collectif d’architectes et sociologues « Encore Heureux » a pensé à la citation de la porte quand ils ont conçu un pavillon pour la COP21? De toute manière la question du recyclage, de la réutilisation et de la diminution des déchets est au cœur de leurs projets, comme en a témoigné l’exposition « Matière Grise » qui leur était consacrée au Pavillon de l’Arsenal à Paris en 2013/14.

Leur construction pour la COP21, le « Pavillon Circulaire » – qui d’ailleurs n’est pas du tout rond – a été érigée sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris: une « expérimentation architecturale »  autour du réemploi de matériaux de construction.

pavillon
(c) Cyrus Comut

La façade est constituée de 180 portes en chêne provenant d’une opération de réhabilitation d’un immeuble de logements HBM du 19ème arrondissement. La laine de roche servant à l’isolation intérieure a été déposée lors des travaux de la toiture d’un supermarché. Les éléments de la structure bois sont des restes du chantier d’une maison de retraite. Les sols et les murs sont faits de panneaux d’exposition, tandis que le caillebotis de la terrasse extérieure provient de l’opération Paris-Plage. En guise de mobilier, cinquante chaises en bois ont été collectées dans les déchetteries parisiennes, réparées puis repeintes, et les suspensions lumineuses proviennent des stocks des éclairages publics.

Le pavillon accueillera, comme feu le pavillon M à Marseille, des expositions, conférences, débats, ateliers et un café.

L’agence « Encore heureux » a d’ailleurs aussi été choisie pour assurer la direction artistique de la grande exposition autour des déchets prévue en 2017 au MuCEM !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s